Les organisations CGT, FSU, Solidaires et FA-FP de la Fonction publique se sont réunies le 27 mai pour préparer la mobilisation du 15 juin.

Alors que le gel de la valeur du point d’indice poursuivi presque sans interruption depuis plus de 10 ans entraîne des pertes de pouvoir d’achat considérables, que la question de la revalorisation des filières féminisées est plus que jamais d’actualité, la date du rendez-vous salarial que doit convoquer le ministère n’est toujours pas fixée.

À ce stade, la ministre continue de refuser de s’engager sur le dégel du point d’indice et sur le principe de mesures générales d’augmentation des salaires et pensions au bénéfice de l’ensemble des agent·es et retraité·es de la Fonction publique.

Cette situation est inacceptable, tout comme l’est la poursuite des réformes régressives en matière d’emploi public, de désorganisation des missions, d’allongement du temps de travail, de remise en cause des droits et garanties statutaires.

Alors que la Fonction publique démontre chaque jour son caractère indispensable, le gouvernement poursuit sur la voie de son affaiblissement et ne procède à aucune inflexion budgétaire du niveau nécessaire pour répondre pleinement aux besoins de la population.

La satisfaction de ces besoins appelle des services publics forts, des agents publics en nombre et bien rémunérés !

L’organisation de rassemblements et manifestations unitaires est d’ores et déjà engagée dans un grand nombre de départements. L’intersyndicale s’en félicite et appelle à faire grandir les démarches de construction de la mobilisation.

Un rassemblement intersyndical CGT, FSU, Solidaires sera organisé à Nantes à 14h devant le CHU.