Une mobilisation qui se renforce dans le primaire     

Depuis mi-décembre une mobilisation très significative prend forme dans le premier degré en Loire-Atlantique, associant parents et enseignants. Initialement partie d’écoles de St-Herblain et Herbignac, excédés par les conditions impossible de l’accueil d’élèves en inclusion par manque de moyens humains (réseaux d’aide spécialisé débordé, AESH trop peu nombreux.ses). Ce mouvement s’est étendu et est soutenu par une large intersyndicale et va tenter de se renforcer encore lors de la grève du jeudi 13 et  une manifestation le samedi 15 janvier à Nantes.

Au niveau départemental, une plate forme unitaire s’est mise en place élargissant le propos au secondaire, confronté au même type de difficultés : voir l’appel départemental : Des moyens pour l’Éducation !

Une carte à jouer aussi dans le secondaire

L’intersyndicale Educ de Saint-Nazaire et alentours s’est réunie ce mercredi 05/01/22 pour faire le point. En échangeant sur la situation et le climat dans nos différents établissements, il nous semble  qu’au vu du fort mécontentement et épuisement professionnel dans les écoles, collèges et lycées, et dans ce contexte de remobilisation dans le premier degré, nous avons une carte à jouer.  Il nous faut rompre avec l’isolement et la démoralisation qui nous accable grâce à un patient travail dans chaque établissements pour rassembler les collègues et faire murir des envies d’actions collective.

Nous proposons :

  • d’organiser au plus vite des HIS, en lien avec les équipes de vie scolaire et les AESH (en fin de journée donc)
  • de prendre contact avec les représentants des parents ;
  • de discuter de la situation dans chaque établissement, des difficultés qui s’accumulent et de faire le lien avec la plate forme départementale issue du mouvement actuel dans le premier degré ;
  • de questionner sur des perspectives de mobilisation, construite à la base, en nous coordonnant entre établissements ;
  • de faire remonter le résultat de ces HIS sur la liste “educ en lutte 44 ouest” (infos-luttes-educ-44-ouest@googlegroups.com).

Si vous en faite la demande assez tôt, on peut essayer d’organiser la participation de militant.e.s  à ces HIS pour informer plus en détail de la dynamique actuelle dans le premier degré et restituer les échanges et questionnements que nous avons eu à cette intersyndicale ouverte;

Une nouvelle intersyndicale ouverte aura lieu le mercredi 19/01 à 17h30 dans les locaux de la FSU. Des représentants des établissements y seraient bienvenu pour nous permettre de réfléchir ensemble à la construction d’une mobilisation.

Sans exclure d’autres date et modalités, la journée grève interprofessionnelle nationale du 27 janvier pourrait faire partie des étapes dont on peut se saisir.